Installations

La sculpture m’a appris l’espace. Les installations m’enseignent comment le dépasser. Avec elles j’ignore les frontières convenues. Par-delà les genres, la sculpture y dialogue librement avec les modes de créations qui m’inspirent. Parfois la vidéo, d’autres la performance, la danse, le numérique, la lumière, ou encore la musique et le vent, le toucher, le ressenti...

La notion de dimension y remplace celle d’espace. La dimension intérieure interroge l’extérieure. Dimension intérieure qui se découvre par l’expérience de l’oeuvre. Par le ressenti qu’elle suscite, la synesthésie qu’elle propose. Dans une tentative de sculpter les émotions.

Ces oeuvres sont avant tout poésie. Elles nous interrogent sur la place que l’on accorde à l’Être, à ce que nous sommes et ressentons.