Symetries

Les Symétries sont une série de photos autour du thème des reflets et effets miroirs, notamment dans l’eau.

A travers les recherches sur les miroirs d’eau j’ai cherché à illustrer ce qui m’a toujours semblé une évidence : le visible trouve sa source dans des dimensions profondes, que nous considérons comme inconscientes. Voire non existantes car non visibles. Je voulais peindre la discrète présence de ces dimensions dans notre quotidien. Conter combien la conscience de ce monde créateur modifie notre compréhension du monde créé et notre appréhension de la nature en particulier.

Ma première Symétrie est issue d’une de mes sculptures. En 2008 j’avais réalisé deux grandes œuvres jumelles près d’un plan d’eau. Correspondances. J’avais conçue cette sculpture comme deux quarts de cercles qui invitent le regard à les unir en un demi-cercle. Après son installation, en la photographiant de l’autre côté du plan d’eau, je l’ai découverte en miroir dans l’eau. Le demi-cercle se reflétait et l’ensemble révélait un cercle complet. La partie réfléchie contait sur un plan, celui de l’eau, la présence d’une réalité qui fleurissait dans une autre dimension, celle de la terre. Devant moi, en chair et en eaux, venait d’éclore une évidente illustration de l’allégorie de la caverne de Platon. Tout comme dans la métaphore de Platon, ce que je voyais dans l’eau soufflait que le monde perçu était le fruit d’une dimension plus large, de nature différente. Et que la connaissance de la réalité était incomplète sans la prise en compte de ces dimensions plurielles.

Correspondances. Le reflet de cette sculpture diffuse un parfum d’Alchimie. On y voit que « ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas » comme nous le dit la Table d’Emeraude. Il éclaire une réalité en « correspondance » avec d’autres plans. Une partie jour qui dialogue avec une partie nuit. Leur échange nous montre combien notre être, dans ses dimensions inconscientes, influence ce que nous vivons dans la matière. Et vice versa.

La série des Symétries s’inspire d’une vision holistique. Chaque symétrie rassemble deux images jumelles qui ensemble révèlent quelque chose de nouveau : la somme des deux parties les dépasse. De leur union nait une unité. Un tout qui enrichit les parties. Qui exprime une force, une personnalité. Invitation à unir notre cerveau gauche, prédominant dans nos cultures occidentales, et notre cerveau droit, rêveur introverti. Je reste sous le charme de cette union élargie. La photographie m’a permis de transmettre un regard sur ces contrées imaginaires. Invitation poétique à élargir notre champ de conscience. Cette série continue à m’accompagner lorsque je parcours le monde. Elle se nourrit de mes découvertes de lieux, de mes voyages, de mes regards au hasard des rencontres.