Murmures du silence

 

En nous cheminent le monde créé et le monde créateur. Le monde créateur est silence. Silence intérieur. Il féconde et nourrit le monde créé. Ses murmures percent parfois dans notre brouhaha. Comme une voix intime. Comme une voie qui se dévoile. révélant les deux côtés du miroir unis en nous.

 
 

Dans les forêts de mon imaginaire, les embruns du passé, poussières d’eau clairsemées à l’orée du temps.

 

Lumière limpide de l’hiver. Ciselée dans la caresse du matin. Humus des jours oubliés. Fertile semence entre la pluie et la rosée.

 

“il y a des myriades d’êtres vivants et des centaines d’herbes. Chacun des êtres vivants et chaque brin d’herbe est le monde entier (...) Chaque être et tous les êtres sont l’univers entier à chaque moment du temps.”

Uji, 20e essai du Shobogenzo, rédigé en 1240 par Dogen

 
 

Enfant, j’ai rêvé trois portes. Hier, aujourd’hui, demain. Dressées dans le vide au milieu de rien. Pour qui s’éloignait seul respirait le grand vide. Comme un paysage plein.

 
MDS_image3.jpg

<   >