Metal

Je suis venu à la sculpture par les métaux. Fer, bronze, puis acier inoxydable. Cuivre aujourd’hui. Les métaux ont tant de visages. Ils ont en eux la force qui permet d’oser défier l’apesanteur. Et l’humilité de ceux qui sont au service, discrètement habillés sous une patine, une peinture ou l’oxydation du temps. Leur expression est celle de notre époque, urbaine, où la ligne dessine le paysage, explore une recherche de légèreté avec les matières les plus denses.

Le métal a accompagné mes créations à travers différentes périodes d’inspirations depuis 2002. J’ai d’abord appris en me centrant sur les lignes. Immersion dans l’abstraction poétique qu’elles transformaient en formes archétypales. Par cette pratique je cherchais à exprimer mes émotions et ma quête d’harmonie intérieure. En 2012, sous l’impulsion de la galeriste Alice Pauli, mon travail a pris un nouvel élan qui me poussait à évoluer et à élargir ma démarche. J’ai accordé une plus grande place à la nature. Je ressentais le besoin d’enrichir mes lignes d’acier par d’autres matériaux exprimant la spontanéité organique de la vie.